Nouvelles d’ANAMIA : conférences, vidéos et outils de visualisation de données

Je suis actuellement à Québec (plus précisément sur le campus de l’Université Laval) où j’ai été invité à présenter ANAMIA, notre projet ANR sur les communautés anorexiques et boulimiques du Web, dans le cadre du méga-congrès francophone canadien ACFAS. Que Georges Canguilhem ne m’en veuille pas trop, l’intitulé de ma présentation est Le normal et le parfait. Rapport au médical et émergence de normes corporelles au sein des communautés anorexiques du Web (lundi 6, 15h30, salle 3850 du Pavillon Alexandre-Vachon, colloque du CELAT, session « Corps et médias : énonciation, négociation, contestation et réaffirmation, présidée par Madeleine Pastinelli).

Par ailleurs, avec les autres membres du projet, nous venons de lancer en ligne la série de Conférences ANAMIA : des vidéos et des slides de présentations de membres de notre équipe de recherche et de spécialistes français apportant un éclairage sociologique, historique, psychologique sur les Web des troubles alimentaires et sur le phénomène pro-ana. La première vidéo est celle de La minceur, obsession ou danger, conférence de l’historien Georges Vigarello (directeur d’études à l’EHESS et auteur, entre autres, de La silhouette, 2012 ; Les métamorphoses du gras, 2010 ; Histoire de la beauté, 2004). Le montage a été réalisé par Argyro Paouri, de la cellule audiovisuelle du CEM IIAC CNRS/EHESS.

VigarelloANAMIA[Conférence ANAMIA] Georges Vigarello « La minceur n’est pas une obsession exclusivement moderne »

Pour terminer, un teaser de quelque chose sur laquelle nous avons travaillé ces derniers mois avec le très talentueux designer Quentin Bréant : un tools de visualisation des données collectées dans le cadre de nos enquêtes sur les utilisateurs de sites Web liés aux troubles alimentaires en France et au Royaume. Nous allons faire une présentation live sur le site Web du projet ANAMIA prochainement. Entre temps (et sans autre explication) voilà une petite galerie… question de vous donner un avant-goût.

Visualisations des données de l’enquête ANAMIA en France et au Royaume-Uni

Share Button

Slides du séminaire EHESS d’Antonio Casilli “Contre l’hypothèse de la fin de la vie privée” (20 nov. 2012)

La première séance de mon séminaire EHESS Étudier les cultures du numérique : approches théoriques et empiriques pour cette année universitaire a eu lieu le mardi 20 novembre 2012 à l’EHESS. Merci à tou(te)s les participant(e)s pour leur présence, leurs commentaires et leur enthousiasme. Voilà les slides de ma présentation.

TITRE : « Contre l’hypothèse de la ‘fin de la vie privée’ sur les médias sociaux : négociabilité et cyclicité de la privacy »

RESUME : « Au sein de la communauté internationale plusieurs voix se lèvent pour dénoncer l’érosion inexorable de la vie privée dans le  contexte des usages actuels du Web social. En s’adonnant à une surveillance mutuelle et participative, les internautes renoncent-ils volontairement à la protection de leurs données personnelles ? Cette intervention adopte une approche ethno-computationnelle des controverses relatives aux politiques de négociation des paramètres de confidentialité en ligne pour montrer que la vie privée a encore de beaux jours devant elle. Sous certaines conditions, des « cycles de privacy » se mettent en place. Au travers du travail des associations d’usagers et des organismes préposés à la défense de leurs droits, ces conditions peuvent être remplies. »

Lectures :

Susan B. Barnes (2006) A privacy paradox: Social networking in the United States, First Monday, 11 (9)

danah boyd (2008) Facebook’s Privacy Trainwreck: Exposure, Invasion, and Social Convergence, Convergence, 14 (1): 13-20

danah boyd & Eszter Hargittai (2010) Facebook privacy settings: Who cares?, First Monday, 15 (8)

Anders Albrechtslund (2008) Online Social Networking as Participatory Surveillance, First Monday, 13 (3)

Read more

Share Button

Banning pro-ana websites? Not a good idea, as Web censorship might have a ‘toothpaste tube effect’

[Update 05.04.13: A longer version of this post, with revised results, has evolved into a full-fledged article published by the UK Royal Society. To cite the article: A. A. Casilli, F. Pailler, P. Tubaro (2013). Online networks of eating disorder websites: why censoring pro ana might be a bad idea, Perspectives in Public Health , vol. 133, n.2, p. 94 95. As part of our research project ANAMIA (Ana-mia Sociability: an Online/Offline Social Networks Approach to Eating Disorders), the post has been featured in a number of media venues, including The Economist, Libération, Le Monde, Boing Boing, The Huffingtonpost, CBC Radio Canada, DRadio Wissen, Voice of Russia.]

Tumblr, Pinterest and the toothpaste tube

On February 23rd, 2012 Tumblr announced its decision to turn the screw on self-harm blogs: suicide, mutilation and most prominently thinspiration – i.e. the ritualized exchange of images and quotes meant to inspire readers to be thin. This cultural practice is distinctive of the pro-ana (anorexia nervosa), pro-mia (bulimia) and pro-ED (eating disorders) groups online: blogs, forums, and communities created by people suffering from eating-related conditions, who display a proactive stance and critically abide by medical advice.

A righteous limitation of harmful contents or just another way to avoid liability by marginalizing a stigmatized subculture? Whatever your opinion, it might not come as a surprise that the disbanded pro-ana Tumblr bloggers are regrouping elsewhere. Of all places, they are surfacing on Pinterest, the up-and-coming photo-sharing site. Here’s how Sociology in Focus relates the news: Read more

Share Button

Small data vs. Big Data (slides du séminaire EHESS, Antonio A. Casilli, 15 févr. 2012)

La séance du 15 février 2012 de mon séminaire EHESS Étudier les cultures du numérique : approches théoriques et empiriques a été l’occasion de proposer quelques éléments de réflexion sur:

Small data vs. Big data : comment mener des expériences dans les médias sociaux

L’explosion récente des « Big data » (traitement automatique d’énormes bases de données natives du Web) a été saluée par les chercheurs en sciences humaines et sociales comme une véritable révolution. Néanmoins, certaines voix se lèvent pour dénoncer les limites épistémologiques, méthodologiques, et éthiques de cette approche. La méthode ethno-computationnelle développée par Tubaro & Casilli (2010) permet de dépasser ces limites en ayant recours à des petits jeux de données qualitatives (small data) utilisés pour calibrer des simulations multi-agents. Loin de produire des « prophéties », cette approches permet de mener des expériences in silico dans des situations d’information imparfaite et asymétrique. Deux études récentes (l’une relative aux effets de la censure des médias sociaux géolocalisés dans des situations de violence civile, l’autre sur la diversité culturelle sur Facebook) illustreront cette démarche.

Read more

Share Button

Les vidéos #EDE2011 – Société des réseaux et réseaux sociaux (Porquerolles) enfin en ligne !

Ah Porquerolles… l’île aux réseaux ! Enfin presque, dans la mesure où une vilaine panne de Wifi nous a empêché de livestreamer les conférences de notre Ecole Doctorale d’Eté (EDE2011) qui a eu lieu dans l’amène localité balnéaire du Var du 5 au 9 septembre derniers, et consacrée à la thématique « Société des réseaux et réseaux sociaux : histoire, enjeux et perspectives critiques ». Mais voilà les vidéos des interventions et des ateliers enfin en ligne, grâce au travail infatigable de notre responsable de la valorisation multimédia, Lucas Morlot (auquel revient le (c) des photos qui illustrent ce billet).

Petite table ronde du soir de l’arrivée

L’initiative, née d’une convention entre EHESS et Institut Télécom, est arrivée à sa cinquième édition. Cette année j’ai eu le plaisir de la co-organiser avec Pierre-Antoine Chardel. Pour aborder la thématique des réseaux sociaux nous avons choisi de la structurer en alternant des séminaires (matins et débuts d’après-midi) apportant un éclairage autant empirique que théorique et des workshops transdisciplinaires (après-midis et soirs) dans lesquels élèves ingénieurs ont pu travailler avec des étudiants en SHS sur des mini-projets centrés sur l’analyse des réseaux sociaux.

Les séminaires :

Les séminaires ont fait l’objet d’enregistrements vidéos et de comptes rendus écrits, ainsi que d’un livetweet – prise de note en temps réel sur Twitter, archivé ici: part 1, part 2, part 3) – habilement orchestré par Fred Pailler (@sociographie).

Les séminaires ont présenté des réflexions de pointe ou des travaux en cours de chercheurs et enseignants internationaux.

Read more

Share Button

« Cultures du numérique » : Table ronde pour les 50 ans de Communications (14 juin 2011, 14h)

Vous avez sans doute déjà feuilleté « Cultures du numérique », le numéro spécial du cinquantenaire de la revue Communications (mai 2011) que j’ai eu le plaisir et l’honneur de diriger. Nous aurons l’occasion de le présenter comme il le faut lors d’une table ronde all-star avec : Edgar Morin, Edwy Plenel, Nicole Lapierre, Milad Doueihi, Serge Tisseron et moi-même, à la Maison de l’Amérique Latine (217 bd Saint Germain, Paris 75007). Organisée en partenariat avec Mediapart et à la présence des auteurs du numéro, la rencontre aura lieu le mardi 14 juin 2011, de 14h à 17h.

Read more

Share Button

Parution de « Cultures du numérique » (Ed. du Seuil)

Le voilà entre mes main : le premier exemplaire de « Cultures du numérique » que j’ai dirigé et dont j’ai le plaisir de vous annoncer la parution aux Editions du Seuil.

Il s’agit du numéro 88 de la revue Communications, un numéro spécial qui marque le cinquante ans de cette glorieuse publication fondée en 1961 par Roland Barthes et Edgar Morin. Nous en sommes tous très fiers, et à juste titre. Ce numéro est appelé à devenir un ouvrage de référence pour les étudiants et les chercheurs qui – en nombre croissant – s’intéressent au Web et à ses conséquences sociétales, culturelles, politiques.

« Cultures du numérique » propose un panorama des études francophones sur les usages des technologies de l’information et de la communication. Vingt-trois chercheurs, venant des domaines les plus disparates, ont participé : psychologues, philosophes, médecins, économistes, sociologues, experts de digital humanities et de sciences de la communication.

Voilà la table des matières complète, Read more

Share Button

Le corps dans les réseaux sociaux : technologie du soi, technologie du nous (slides)

La cinquième séance de mon séminaire EHESS Corps et TIC : approches socio-anthropologiques des usages numériques a eu lieu le vendredi 11 févr. 2011. Le sujet traité : le corps dans les réseaux sociaux en ligne, comment les amis sur Facebook influencent l’apparence physique des utilisateurs, comment le choix de la photo d’un profil peut avoir un impact sur le capital social en ligne. Voici, comme d’habitude, les slides.

La prochaine (et dernière séance) est prévue pour jeudi 24 février 2011 (17h, salle 5, 105 Bd Raspail). Il y sera question de jouissance et sexe en ligne. Pour s’inscrire, il suffit de m’envoyer un petit mail gentil.

Share Button

E-Santé : Résistance, autonomie et environnements apomédiés

La quatrième séance de mon séminaire EHESS Corps et TIC : approches socio-anthropologiques des usages numériques a eu lieu le jeudi 27 janv. 2011. Le sujet traité : e-santé, médecine 2.0, le rôle des professionnels de santé, des collectifs de militants des droits des patients et des pouvoirs étatiques. Voici, comme d’habitude, les slides.

ATTENTION CHANGEMENT DE DATE : La prochaine séance (où il sera question de corps dans les médias sociaux) aura exceptionnellement lieu le VENDREDI 11 février 2011 de 17h à 19h en SALLE 2, EHESS, 105 bd Raspail 75006 Paris. Pour s’inscrire, il suffit de m’envoyer un petit mail gentil.

E sante – Résistance, autonomie et environnements apomédiés

Share Button

Les Avatars : surpuissance, régénération et devenir technologique du corps en ligne

La troisième séance de mon séminaire EHESS Corps et TIC : approches socio-anthropologiques des usages numériques a eu lieu le jeudi 13 janv. 2011. Le sujet traité : la figure de l’avatar, son rôle dans la culture numérique, ses liens étroits avec, d’un côté, les expériences vidéoludiques, de l’autre les applications biomédicales. Voilà les slides et une bibliographie des textes cités.

La prochaine séance (où il sera question d’e-Santé) aura lieu le jeudi 27 janvier 2011 de 17h à 19h en salle 5, EHESS, 105 bd Raspail 75006 Paris. Pour s’inscrire, il suffit de m’envoyer un petit mail gentil.

Read more

Share Button

Next Page →